Vous êtes parents? Ou bien vous êtes profs et vous avez des enfants?
Vous aimeriez lâcher-prise sur la préparation des repas et prendre du plaisir à manger sain et simple tout en cuisinant avec vos enfants?
Aujourd’hui je vais vous partager ma pépite du jour avec eux! Par contre avant de vous raconter l’histoire je dis MERCI Tedi, ma chère amie des Parents évolués qui m’a donné l’idée!
LA PETITE HISTOIRE
Nous sommes un mercredi, je vais chercher mes enfants à l’école et j‘ai eu le droit à la question classique « maman, on mange quoi à déjeuner? » Et là, je les ai bluffés… « et bien les enfants, aujourd’hui c’est vous qui allez cuisiner! »… ils m’ont répondu… « oh noooooonnnn ». Je leur ai redit que, oui ils allaient cuisiner, mais aussi choisir le menu! Et là je le sentais… j’ai eu un grand « OUIiiiiii! »
Nous sommes arrivés à la maison et je les ai accompagnés à préparer leur repas préféré (la carbonara!) en utilisant comme ingrédients: la gentillesse, la coopération, l’attention à l’autre, l’amour, le plaisir et ce fut un repas magique. La fin de l’histoire? Ils m’ont demandé si on pourra le refaire tous les mercredi!!!! Merci Tedi, Merci la Vie!!!!
LES INGRÉDIENTS DU REPAS
Je souhaite partager avec vous cette experience pour que vous puissiez vous en inspirer et l’expérimenter à votre façon et avec vos ingrédients! Oui, les vôtres et ceux de vos enfants. Ce qui a fait que le repas et sa préparation ont été succulents est tout d’abord l’attitude et la présence de chacun. Préparer un repas ensemble, avec des enfants ou d’autre adultes d’ailleurs (ha ha! je pense à mon mari!!!), demande de la disponibilité et de la patience. Pour inverser les rôles dans la classe ou dans la cuisine et donc lâcher le contrôle sur l’autre il est essentiel d’être disponible et aussi de se faire confiance.
La grande question à se poser avant de se lancer dans cette aventure, pour qu’elle ne devienne pas « explosive » (et dans la cuisine ça peut être très dangereux!), c’est : « Est-ce que je me sens disponible, détendu/e et prêt/e à accompagner mes enfants à cuisiner? »
LA RÉPONSE EST EN VOUS
… euh… non, pas dans la tête! Dans votre corps! Si ça fait WoW… alors c’est parti! Si vous êtes pris par la peur et la panique, accueillez avec bienveillance vos ressentis et dites-vous tout simplement, « C’est pas pour aujourd’hui! ». Et en même temps écoutez votre envie de vivre cette aventure culinaire avec vos enfants et prenez le temps de vous y préparer!
VOUS ÊTES PRÊTS?
Oui! n’oublions pas les enfants! Est-ce que eux ils on envie? Surtout soyons à l’écoute de leur besoin. Ils pourraient avoir envie et tout d’un coup perdre l’élan créateur! Surtout pas de culpabilité!
0% CULPABILITÉ 100% RESPONSABILITÉ
Cette règle puissante je l’ai entendue lors de ma formation « Savoir-être à l’école » à Living School de Paris et je vous la partage ici et surement bien d’autres fois, car elle est essentielle dans l’éducation des enfants!
Quand un enfant n’a pas envie de continuer à faire une activité, par exemple dans notre cas, si il n’a plus envie de cuisiner alors qu’il s’était engagé, comment réagir? Si vous voulez le braquer et créer de la tension entre vous (!) alors je vous conseil de lui dire :
« Ah non, tu t’es engagé et tu continus, sinon c’est la dernière fois que je te laisse cuisiner! » Une bonne dose de chantage et une grosse crise est assurée! Ou sinon, « Bon, va jouer et je finis », en disant tout bas ou même en pensant, « ouf! je commençais à en avoir vraiment marre »!
ATTENTION AUX OREILLES QUI TRAINENT!
Sophie Néel, dans son livre « La communication positive Parents Enfants » propose differentes astuces, outils et jeux pour aider les enfants à dépasser leurs émotions. Une des astuces est justement de faire attention aux oreilles qui trainent et j’ai envie d’ajouter aussi aux « antennes » qui trainent! Les enfants sont des éponges, vous le savez! Tout ce qui se passe autour d’eux a un impact. Tout ce que l’on dit sur eux a un impact. Si on est contents qu’ils arrêtent de cuisiner, en les culpabilisant, ils vont le sentir. Ils vont sentir qu’on en pouvait plus! Et ils ne voudront peut-être plus recommencer cette experience. Ou bien ils vont crée la croyance qu’ils ne sont pas doués pour la cuisine ou bien d’autre croyances limitantes. Prenez la responsabilité de vos ressentis. Si c’est trop pour vous, accueillez votre besoin et exprimez-le avec le coeur. Les enfants sont naturellement empathiques!
JOUER ENSEMBLE C’EST ÊTRE ENSEMBLE
Quel plus beau cadeau on peut faire à nos enfants et à nous mêmes que jouer avec nos enfants! Ils vous est déjà arrivé de jouer. Arrêtez-vous un instant et repensez à ce moment magique. Des images ou des sons ou même des odeurs vous arrivent? Ces moment magiques partagés avec nos enfants sont ainsi grâce à notre présence. C’est quand je suis pleinement présent à moi-même, que j’arrive à être pleinement présent à l’autre. Comment le sentir? Encore une fois ça se passe dans le corps! Je me sens détendu, tranquille, joyeux. Et si quelque part je ressens une tension je peux l’accueillir en respirant et en portant de la lumière sur cette partie qui a besoin d’attention pour s’apaiser.
A TABLE!!!
Voilà pour vous ce partage de Vie. C’est ma recette personnelle et je suis sure que vous vous y retrouvez aussi. Nous avons tous envie de passer des moment harmonieux à table. Combien de repas « pourris » nous vivons à cause de mauvais ingrédients! Il suffit juste de choisir avec patience et amour ce qui est bon pour nous… mais pour cela, le premier pas est d’apprendre à s’écouter et s’accueillir là où on est sur notre chemin de vie… sans jugements!
MERCI la VIE! Bon Appétit!

Pin It on Pinterest

Share This